Pro Bike: Mo Sie Christian Roy's Seven Cycles MudHoney Pro Cyclocross Bike

Mo Bruno Roy personnalisé Seven Mudhoney titanium / Bike cyclocross carbone. © Cyclocross Magazine

Note de l'éditeur: Cet article provient de nos amis amoureux de la boue au Cyclocross Magazine et apparu à l'origine sur cxmagazine. Com. Il a été écrit par le coureur cyclocross passionné Molly Hurford. Visitez-les pour votre solution cyclocross quotidienne.

Mo Bruno Roy a connu une excellente saison à ce jour, remportant des courses locales de singles pour se divertir et se détendre confortablement dans les grandes courses comme le Providence Cyclo-Cross Festival. Elle s'est approchée des podiums de Green Mountain et de Charm City, mais ce n'est qu'après le parc Ellison qu'elle a fait son chemin sur un podium de l'UCI cette saison avec deux secondes de finition derrière le légendaire sprinkleur Laura Van Gilder. Nous avons empoigné son vélo Seven Cycles Mudhoney Pro et avons discuté avec son mécanicien et son mari, Matt Roy, sur ce qui fait marcher le vélo. Avec les freins canti et les nouveaux composants SRAM RED 22, les vélos sont légèrement différents des modèles de l'année dernière, mais avec des peintures et des spécifications actualisées.

TRP Revox Carbon avec des plaquettes de frein SwissStop FlashPRO GHP II sur le vélo Seven Cycles Mudhoney Pro de Mo Bruno Roy. © Cyclocross Magazine

La première caractéristique remarquable du vélo de Bruno Roy est le cadre lui-même, un Seven Cycles Mudhoney Pro, carbone avec des talons en titane, personnalisé pour sa géométrie. Le tube supérieur a une longueur effective de 51. 6cm, tandis que la longueur du tube du siège arrive à 46cm exactement, avec une goutte BB de 6. 6cm. Un angle de tube de tête de 71. Angle de 5 degrés et un angle de tube de siège de 75 degrés sont utilisés pour créer la course que Bruno Roy a demandée quand elle a travaillé avec Seven pour créer le vélo: une manipulation à moyen terme (rigide contre agile), avec un drivetrain plus rigide Rigidité, mais une gamme plus confortable de conformité verticale.

La dernière mise à jour sur le vélo est le passage du SRAM RED de l'année dernière à la SRAM Red 22 de cette année, avec une cassette 11-28 à l'arrière et des plateaux WickWerks 34 × 44 dans le de face. L'engrenage inférieur à l'avant s'est avéré utile sur les montées à Rochester, et ceux qui ont collé avec des plateaux de 36 × 46 se sont trouvés blessés et souhaitant un autre équipement plus bas alors qu'ils se dirigeaient vers le haut de la colline encore et encore.

Pour les pédales, Bruno Roy va contre le grain et utilise les mêmes pédales que Jonathan Page, Shimano M540s, par opposition aux célèbres CrankBrothers Eggbeater ou Candy et aux plus connus Shimano SPD. Elle utilise également une selle que nous n'avons pas vu trop souvent cette saison, la selle Bontrager Affinity SL Carbon Women.

Bruno Roy est l'un des rares qui a changé pour SRAM RED 22 sans changer de freins à disque. © Cyclocross Magazine

Contrairement à la plupart des coureurs qui se sont déplacés vers SRAM RED 22 et ont opté pour le disque hydraulique qui l'accompagne, Bruno Roy choisit de respecter les freins en porte-à-faux classiques, en utilisant les freins Revox Carbon de TRP avec SwissStop FlashPRO GHP II Plaquettes de frein pour arrêter ses roues tubulaires Mavic Ksyrium SLS.Pour les pneus, elle a opté de la même bande de latex protectrice sur ses tubulures que Katie Compton utilise, l'enveloppe en latex FMB FM.

Pour le week-end à Rochester, avec une boue minimale, mais quelques sections glissantes sur le parcours, Bruno Roy a élu pour exécuter le 33mm FMB SSC PRO à l'arrière et le SSC SuperMud PRO à l'avant, ce qu'il a dit plus tard était "définitivement le bon choix. "Malgré le manque de pluie sur la bonne voie, la plupart des coureurs ont choisi de faire au moins un pneu de boue avant, de la sélection de Frances Morrison d'un front Limus et arrière Grifo à la décision de Raphael Gagne de courir Fangos à l'avant et à l'arrière. La traction a certainement aidé sur la colline, à la fois sur l'ascension graisseuse et la descente délicate aux deux jours de course.

Vous ne pouvez pas en avoir assez? Découvrez notre entretien avec Bruno Roy lors de sa saison "détendue", Rochester et course à pied!

Spécifications
  • Cadre: Seven Cycles Mudhoney Pro (AKA MoPRO2), personnalisé à Seven Cycles
  • Fourche: Seven Cycles CX fourche (4. 5 mm de râteau)
  • Casque: Chris King, NoThreadSet, Sotto rouge Voce
  • Guidon: ZIPP SL Carbon 42cm
  • Bartape: Ruban Bontrager Double Gel Cork
  • Tige: Zipp Service Course SL 80mm, personnalisé à Seven Cycles
  • Tige de selle: ZIPP SL Speed ​​Carbon 20mm revêtement, 27. 2mm
  • Siège: Bontrager Affinity SL Carbon
  • Freins: TRP Revox Carbon, SwissStop FlashPRO GHP II plaquettes de frein
  • Shifters: SRAM RED 22 DoubleTap
  • Dérailleur avant / arrière: RED 22
  • Pédalier: SRAM RED 22, 170mm GXP
  • Support inférieur: SRAM RED GXP
  • Chaînes: WickWerks 34 × 44
  • Chaîne: SRAM RED 22
  • Cassette: SRAM PowerGlide 1170, 11 × 28.
  • Roues: Mavic Ksyrium SLS tubulaire
  • Pneus: FMB SSC PRO 33mm (arrière) et SSC SuperMud PRO 33mm (avant)
  • Pédales: Shimano M540

Pour plus d'informations, visitez SevenCycles.

Miniatures de photos (cliquez pour agrandir)